Prescrire des opioïdes avec soin

La crise des opioïdes a des conséquences dévastatrices sur les Canadiens, leur famille et leur communauté. Il s’agit d’un problème sanitaire et sociétal complexe, pour lequel il n’existe pas de solution simple.C’est dans ce contexte que Choisir avec soin a lancé la campagne Prescrire des opioïdes avec soin, qui vise à réduire les préjudices associés à la prescription d’opioïdes en encourageant les discussions réfléchies entre les professionnels de la santé et les patients.

Son lancement, le 1er mars 2018, est le fruit d’une collaboration avec plus de 30 organisations participantes représentant des médecins, des dentistes, des pharmaciens, des infirmiers praticiens et d’autres professionnels de la santé ainsi que des patients et leur famille. Au cœur de la campagne : 15 recommandations de pratique, issues de 12 spécialités cliniques, qui correspondent à des situations dans lesquelles les opioïdes ne devraient pas être le traitement de première intention. Des recommandations supplémentaires, touchant à d’autres spécialités, seront publiées au cours des prochains mois.

La campagne Prescrire des opioïdes avec soin offre également des ressources informatives qui aideront les patients à avoir des discussions approfondies avec les professionnels de la santé sur les moyens sécuritaires d’atténuer la douleur.

Enfin, précisons que la campagne est née à l’instigation de la Collaboration pancanadienne relative à l’éducation pour la prescription améliorée des opioïdes.

Organisations participantes

Académie canadienne de gérontopsychiatrie | Académie canadienne de médecine du sport et de l’exercice* | Académie canadienne de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent | Association canadienne de médecine physique et de réadaptation* | Association canadienne de physiothérapie | Association canadienne des centres antipoison | Association canadienne des dentistes d’hôpital* | Association canadienne des ergothérapeutes | Association canadienne des infirmières et infirmiers de pratique avancée | Association canadienne des médecins d’urgence | Association Canadienne d’Orthopédie | Association chiropratique canadienne | Association des infirmières et infirmiers du Canada | Association des pharmaciens du Canada* | Association des psychiatres du Canada | Association médicale canadienne | Canadian Headache Society* | Collaboration pancanadienne relative à l’éducation pour la prescription améliorée des opioïdes | Collège des médecins de famille du Canada* | Families for Addiction Recovery | Institut pour la sécurité des médicaments aux patients du Canada | Réseau canadien pour la déprescription | Réseau canadien sur les maladies inflammatoires de l’intestin pour la recherche et l’amélioration de la qualité* | Société canadienne de la douleur | Société canadienne de médecine interne* | Société canadienne des anesthésiologistes | Société canadienne des clinico-chimistes | Société canadienne des médecins de soins palliatifs | Société canadienne des thérapeutes respiratoires | Société canadienne du rachis* | Société des obstétriciens et gynécologues du Canada* | Spécialistes en médecine du travail du Canada* | Institut canadien pour la sécurité des patients | Patients pour la sécurité des patients du Canada |

* Une des 11 organisations qui avaient publié des recommandations sur les opioïdes le 1er mars 2018.

Recommendations

Ressources pour les patients

Affiches pour les salles d’attente

Opioïdes : Parfois nécessaires, mais pas toujours

Les opioïdes pour la douleur après la chirurgie