Utilisation judicieuse des antibiotiques

Chaque année au Canada, plus de 25 millions d’ordonnances d’antibiotiques pour consommation humaine sont rédigées. On estime que de 30 à 50 % d’entre elles sont superflues.

La surutilisation des antibiotiques est l’un des grands contributeurs au développement de l’antibiorésistance, ce qui compromet notre capacité à traiter des infections courantes. De nouveaux mécanismes de résistance des bactéries émergent et se répandent partout dans le monde, un processus accéléré par cette surutilisation. Les antibiotiques devenant moins efficaces, de plus en plus d’infections – tuberculose, gonorrhée, ainsi que pneumonie et infections urinaires bactériennes – deviennent difficiles, voire impossibles, à traiter.

L’un des moyens de contribuer à la lutte contre la résistance aux antibiotiques est d’utiliser ces derniers plus judicieusement, ce qui aide d’ailleurs à améliorer les résultats cliniques pour les patients, à réduire les effets indésirables et la résistance aux antimicrobiens, et à optimiser l’utilisation des ressources. Il existe actuellement plus de 20 recommandations de la campagne Choisir avec soin qui incitent à l’utilisation judicieuse d’antibiotiques. Leur liste a été créée par plus de 15 sociétés spécialisées du pays. Voici ces recommandations, classées par spécialité.

Recommandations pour les prescripteurs

Ressources

Fiche de conseils pour les prescripteurs

Documents de prescription pour les prescripteurs

 

 

Affiches pour les salles d’attente

 

 

Vous pourriez également être intéressé par :