Testing blood sugar at home using test strips and a metre is common practice for people with type 2 diabetes.

It can help you:

  • See how food and exercise affect your sugar level.
  • Understand how well your diabetes treatments are working.
  • Guide changes that should be made to your diet, activity level, or other treatment.

But most people with type 2 diabetes who are not using insulin don’t need to regularly self-test their blood sugar. Here’s why:

If you have type 2 diabetes and are not on insulin, self-testing offers little benefit.
New Canadian and international research shows that most people with type 2 diabetes who are not using insulin don’t need to regularly self-test their blood sugar. This is because self-testing does not improve their blood sugar control or quality of life in a significant way.

So, if you manage your diabetes by diet alone or with medications other than insulin, you can self-test less often without harming your health.

L’autosurveillance peut être anxiogène.
La mesure fréquente de la glycémie peut être une source de stress ou d’anxiété. Vous devriez plutôt vous concentrer sur d’autres activités quotidiennes pour améliorer votre santé.

Y a -t-il des moments où je devrais surveiller ma glycémie plus souvent?
Si vous n’utilisez pas d’insuline pour traiter votre diabète de type 2, vous n’avez pas à analyser votre glycémie fréquemment. Il y a toutefois des moments importants où il faut la mesurer plus souvent.

Par exemple :

  • Si vous êtes à risque d’hypoglycémie parce que vous prenez un médicament de type sulfonylurée (par exemple gliclazide, glyburide, glimepiride, repaglinide).
  • Si votre glycémie a des hauts et des bas ou est difficile à maîtriser.
  • Si vous avez une infection, comme la grippe.
  • Si vous êtes enceinte ou essayez de tomber enceinte.
  • Si l’hypoglycémie est un risque pour la sécurité dans votre travail.

Dans ces situations, discutez avec votre fournisseur de soins du moment et de la fréquence d’analyse de la glycémie.

Surveillance raisonnable
Lorsque vous mesurez votre glycémie, assurez-vous d’ agir en fonction des résultats. Autrement dit, effectuez une surveillance que s’il y a une raison pour le faire! Demandez à votre fournisseur de soins ce que vous devez faire si votre glycémie est trop élevée ou trop basse.

Voici quelques activités à faire pour préserver votre santé et prévenir les complications :

  • Adopter une alimentation saine et éviter la malbouffe. Envisager la préparation vos propres repas au lieu d’acheter des aliments préemballés.
  • Être actif : marcher régulièrement est un bon départ.
  • Prendre tous vos médicaments comme prescrit.
  • Faire en sorte que votre pression artérielle et votre niveau de cholestérol demeurent dans les valeurs saines.
  • Faire régulièrement des examens de la vue.
  • Vérifier fréquemment la présence de plaies sur vos pieds
  • Gérer votre stress.
  • Consulter régulièrement votre fournisseur de soins pour parler des résultats d’hémoglobine glyquée.