Partager sur Facebook Partager sur Twitter Télécharger la version (pdf)

L’emploi approprié des inhibiteurs de la pompe à protons (IPP) pour traiter les brûlures d’estomac et le reflux gastro-œsophagien

Les brûlures d’estomac se présentent comme une douleur dans la poitrine, derrière le sternum. Elles sont causées par le reflux de l’acide qui remonte de l’estomac vers la gorge.

Les brûlures d’estomac se présentent comme une douleur dans la poitrine, derrière le sternum. Elles sont causées par le reflux de l’acide qui remonte de l’estomac vers la gorge. En regardant les chaînes américaines de télévision, vous avez probablement vu des publicités de médicaments contre les brûlures d’estomac, comme le pantoprazole (p. ex. : Tecta), l’oméprazole (p. ex. : Losec), l’ésoméprazole (Nexium) ou le lansoprazole (Prevacid). Ces médicaments sont des inhibiteurs de la pompe à protons ou IPP. Ils empêchent l’estomac de fabriquer trop d’acide.

La plupart du temps, vous n’avez pas besoin de prendre un IPP pour vos brûlures d’estomac. Vous pouvez obtenir un soulagement avec des médicaments moins puissants et, si vous avez besoin d’un IPP, vous devez prendre la dose la plus faible possible pendant la période la plus courte possible.

Avez-vous besoin d’un IPP?

Les IPP sont des médicaments puissants. Selon des études, plus de la moitié des gens qui prennent des IPP n’en ont probablement pas besoin. On peut soulager les simples brûlures d’estomac au moyen d’antiacides ou de médicaments moins puissants.

Les IPP comportent des risques.

Si vous avez besoin d’un IPP, la prise d’une faible dose pendant moins d’un an est sécuritaire. Toutefois, la prise d’un IPP pendant un an ou plus a été associée à :

Les IPP peuvent modifier l’action d’autres médicaments.

Les IPP interagissent avec certains autres médicaments couramment prescrits. Par exemple, les IPP peuvent atténuer l’effet anticoagulant (qui éclaircit le sang) d’un médicament appelé Plavix (nom générique : Clopidogrel). Cela accroît le risque de crise cardiaque et même de mort.

Quand faut-il envisager la prise d’un IPP?

Si vous souffrez de RGO, vous avez probablement besoin de prendre un IPP. Adressez-vous à votre médecin si :

Si votre médecin croit que vous avez besoin d’un IPP :


Soulagement des brûlures d’estomac sans médicaments :

Beaucoup de personnes qui souffrent de brûlures d’estomac n’ont besoin d’aucun médicament. Elles peuvent se sentir mieux en apportant quelques changements à leur alimentation et à leur hygiène de vie. Essayez ces quelques trucs avant de vous tourner vers les médicaments.

Surveillez ce que vous mangez. Essayez de découvrir quels aliments et quelles boissons vous donnent des brûlures d’estomac et tentez de les éviter. Les aliments et les boissons qui peuvent provoquer des brûlures d’estomac sont, entre autres :

Prenez de plus petits repas et évitez d’aller au lit après avoir mangé. Ne surchargez pas votre estomac et attendez deux heures après avoir mangé avant de vous allonger.

Arrêtez de fumer. Si vous avez besoin d’une raison d’arrêter de fumer, le soulagement des brûlures d’estomac pourrait en être une. Selon les recherches, le tabagisme augmente le risque de brûlures d’estomac et de RGO.

Perdez du poids. Il a été démontré que la perte de quelques kilos en trop peut contribuer à atténuer les effets des brûlures d’estomac et du RGO.

Portez des vêtements amples. Ne portez pas de vêtements ajustés ou de ceintures serrées qui compriment votre ventre. Cette pression additionnelle peut aggraver les brûlures d’estomac.

Surélevez votre tête pour dormir. Soulevez le haut de votre corps à l’aide d’oreillers ou élevez la tête de votre lit d’environ 15 à 20 cm (de six à huit pouces). Essayez de placer des blocs de bois sous les pattes de la tête de votre lit.