Choosing Wisely Talks | Obstacles à la réduction des examens d’imagerie diagnostique inutiles et approches pour réduire ces examens

Ajouter au calendrier 2020-02-5 12:00:00 2020-02-5 13:00:00 America/Toronto Choosing Wisely Talks | Obstacles à la réduction des examens d’imagerie diagnostique inutiles et approches pour réduire ces examens L’imagerie diagnostique est l’un des types d’examens les plus surutilisés en médecine. Puisqu’il y a une demande élevée pour ces services, les examens inutiles peuvent grandement diminuer la capacité du système et faire augmenter considérablement les temps d’attente. Pour des troubles comme la lombalgie et l’arthrose du genou, les examens d’imagerie sont souvent systématiques, mais ils n’améliorent généralement pas l’état des patients. Pour résoudre ce problème, il est essentiel de définir et de comprendre les obstacles au changement ainsi que les facteurs qui le stimulent. Il faut aussi savoir quelles interventions pourront le mieux résoudre les problèmes complexes de surutilisation. Details in event descripton info@choosingwiselycanada.org

L’imagerie diagnostique est l’un des types d’examens les plus surutilisés en médecine. Puisqu’il y a une demande élevée pour ces services, les examens inutiles peuvent grandement diminuer la capacité du système et faire augmenter considérablement les temps d’attente. Pour des troubles comme la lombalgie et l’arthrose du genou, les examens d’imagerie sont souvent systématiques, mais ils n’améliorent généralement pas l’état des patients. Pour résoudre ce problème, il est essentiel de définir et de comprendre les obstacles au changement ainsi que les facteurs qui le stimulent. Il faut aussi savoir quelles interventions pourront le mieux résoudre les problèmes complexes de surutilisation.

Le mercredi 5 février, la Dre Amanda Hall, responsable du Réseau de recherche sur la mise en œuvre de Choisir avec soin Terre-Neuve-et-Labrador (NL), nous expliquera comment certains obstacles signalés par des médecins quant à la mise en œuvre de recommandations factuelles sur la lombalgie dans leur pratique clinique pourraient entraîner des examens inutiles. Le Dr Greg Garvin, radiologiste musculosquelettique et interventionnel et professeur agrégé au Département d’imagerie médicale de l’École de médecine et de dentisterie Schulich, nous parlera quant à lui de l’expérience du Centre de soins de santé St. Joseph’s de London (Ontario) dans la réduction du nombre d’IRM du genou inutiles après l’adoption d’un outil permettant de vérifier la pertinence d’un tel examen.

À la fin du webinaire, les participants pourront :

  1. Expliquer que l’imagerie (rayons X, TDM et IRM) n’est pas indiquée pour la quasi-totalité des patients souffrant de lombalgie.
  2. Nommer les facteurs reconnus mondialement comme incitant les médecins à demander une imagerie même si elle n’est pas indiquée.
  3. Voir les théories du changement comportemental comme des méthodes pouvant permettre de s’attaquer aux facteurs déterminants, et discuter des retombées possibles de futures recherches sur les obstacles à la réduction des examens d’imagerie inutiles.
  4. Expliquer que l’IRM du genou n’est pas indiquée chez la quasi-totalité des patients souffrant d’arthrose modérée à sévère du compartiment interne ou externe du genou.
  5. Examiner comment un outil de vérification de la pertinence d’une IRM du genou, si son application ne demande pas trop d’efforts, entraîne à tout le moins une réduction à court terme du nombre d’IRM du genou inutiles pour les patients atteints d’arthrose.
  6. Discuter de la nécessité de mener d’autres études pour déterminer si cette réduction peut être maintenue à long terme.

*Veuillez noter que ces webinaires se déroulent en anglais seulement

Vous n’avez pas pu assister? Vissionnez-le webinaire! (en anglais)

Pour plus d’outils et de ressources (en anglais):

Protocol-Testing Interventions to Reduce Unnecessary Imaging for LBP:

SW LHIN Medical Imaging Integrated Care

La série de webinaires Choisir avec soin est une activité de formation collective autoapprouvée agréée au titre de la section 1, conformément au programme de Maintien du certificat du Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada.

Ce programme d’apprentissage en groupe a reçu la certification du Collège des médecins de famille du Canada et donne droit jusqu’à 1 crédits Mainpro+.

Retour à la liste de tous les événements