Partager sur Facebook Partager sur Twitter Télécharger la version (pdf)

Les antibiotiques pour traiter les infections urinaires chez les personnes âgées : Quand sont-ils vraiment nécessaires?

Les médecins prescrivent souvent des antibiotiques pour les infections urinaires (IU). Or, beaucoup de personnes âgées reçoivent un traitement pour une IU en l’absence de tout symptôme.

Les antibiotiques sont des médicaments qui détruisent les bactéries. Les professionnels de la santé prescrivent souvent des antibiotiques pour les infections urinaires, dont le principal symptôme est une sensation de brûlure au moment d’uriner.

Toutefois, bien des gens âgés reçoivent un traitement pour des infections urinaires alors qu’ils ne présentent aucun symptôme. Cela peut faire plus de tort que de bien. Voici pourquoi :

La prise d’antibiotiques est habituellement peu utile en l’absence de symptômes d’infection urinaire.

Les personnes âgées ont souvent des bactéries dans leur urine. Cela ne signifie pas nécessairement qu’elles souffrent d’une infection urinaire, mais les professionnels de la santé leur donnent systématiquement des antibiotiques lorsqu’un test de routine révèle la présence de bactéries.

Les antibiotiques n’aident pas ces patients car :

À moins de présenter des symptômes d’infection urinaire, les gens âgés ne devraient pas subir de tests ni recevoir de traitement pour une infection urinaire. Ils ne devraient pas non plus subir de tests uniquement « au cas où » ils souffriraient d’une telle infection.

De plus, lorsque la personne est atteinte d’une infection urinaire et qu’elle est traitée, elle n’a généralement pas besoin de subir un test de contrôle pour vérifier si l’infection est bien guérie. Il faut subir un test ou recevoir un traitement seulement si les symptômes d’infection urinaire reviennent.

Les antibiotiques ont des effets secondaires.

Les antibiotiques peuvent causer des effets secondaires tels que la fièvre, des éruptions cutanées, la diarrhée, des nausées, des vomissements, des maux de tête, des ruptures de tendons et une atteinte nerveuse.

La prise d’antibiotiques pourrait causer des problèmes qui apparaîtront plus tard.

Les antibiotiques peuvent détruire les « bons » microbes de l’organisme. Cela peut occasionner des infections vaginales à levures et d’autres infections, des problèmes graves de diarrhée, l’hospitalisation et même la mort.

Les antibiotiques peuvent aussi contribuer au développement de bactéries « résistantes aux médicaments ». Or, ces bactéries sont plus difficiles à combattre et elles provoquent des maladies plus difficiles à soigner. Le professionnel de la santé traitant pourrait alors avoir besoin d’essayer plusieurs antibiotiques différents. Cela accroît le risque de complications. Les bactéries résistantes peuvent également se transmettre à autrui. Si une personne présente une infection causée par une bactérie résistante, elle pourrait avoir besoin de voir le professionnel de la santé plus souvent et devoir se procurer des médicaments plus coûteux.

Quand les personnes âgées devraient-elles prendre des antibiotiques pour une infection urinaire?

Si la personne présente des symptômes d’infection urinaire, les antibiotiques peuvent l’aider.

Le symptôme le plus courant de l’infection urinaire est une sensation de brûlure et de douleur au moment d’uriner.

Certains types de chirurgie peuvent provoquer un saignement des voies urinaires, par exemple, la chirurgie pour la prostate et certaines interventions pour retirer des calculs rénaux ou des tumeurs à la vessie. Si vous devez subir ce type de chirurgie, vous aurez peut-être besoin de tests et de traitements pour contrôler la présence de bactéries urinaires.


Quelques conseils pour vous aider à prévenir les infections urinaires :

Buvez de l’eau. La plupart des personnes en bonne santé doivent rester correctement hydratées, ce qui signifie boire suffisamment d’eau pour éviter la soif. Si vous souffrez d’insuffisance rénale, demandez à votre professionnel de la santé quelle quantité d’eau vous êtes autorisé à boire.

Ne vous retenez pas. Si l’urine reste dans la vessie trop longtemps, les risques d’infection augmentent. Essayez d’uriner dès que vous en sentez le besoin.

Ayez une bonne hygiène.

Après être allées à la selle, les femmes doivent s’essuyer de l’avant vers l’arrière pour éviter que des bactéries s’étendent vers les voies urinaires. Les hommes et les femmes doivent uriner après les rapports sexuels pour éliminer les bactéries.

Recourez le moins possible aux cathéters urinaires.