Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Guides pratiques

Trousse à outils : Vos proches âgés peuvent dormir sur leurs deux oreilles sans sédatifs!

Au Système de santé Sinaï à Toronto, 15,9 % des patients qui ne prenaient auparavant pas de benzodiazépines ou d’autres sédatifs hypnotiques (patients naïfs de BSH) ont reçu ces médicaments pendant leur hospitalisation. Quatre-vingt-sept pour cent (87 %) de ces médicaments ont été prescrits pour l’insomnie de façon inappropriée. Une équipe multidisciplinaire a été créée, composée de médecins, d’infirmières, de pharmaciens et d’administrateurs, avec pour objectif, sur une période d’un an, de réduire de 20 % la proportion mensuelle de patients hospitalisés naïfs de BSH qui reçoivent une nouvelle ordonnance de BSH pour le sommeil. L’initiative comprenait la formation des médecins et du personnel infirmier, la modification de l’ensemble d’ordonnances afin d’améliorer la prescription appropriée et la création d’un environnement favorable au sommeil. Pendant la période de mise en œuvre de septembre 2015 à juillet 2016, le taux de patients naïfs de BSH auxquels on a prescrit ces médicaments est passé de 15,9 % à 8,9 %, soit une baisse de 44 %.

La trousse à outils Vos proches âgés peuvent dormir sur leurs deux oreilles sans sédatifs! contient les ingrédients clés de son approche.

Téléchargez la trousse d’outils
Retour à la page Perspectives