Trop, c’est comme pas assez

Il semblerait que les patients jouent un rôle dans la prestation de soins inutiles. Dans un récent sondage mené auprès de Canadiens par Ipsos Reid pour Choisir avec soin, 64 % des répondants ont dit que « les demandes des patients étaient plus souvent responsables de l’utilisation inutile des services de santé que les décisions des médecins ». Manifestement, il faut s’attaquer à la notion qu’il est mieux de recevoir plus de soins.

La campagne Trop, c’est comme pas assez a les objectifs suivants :

La campagne Trop, c’est comme pas assez comprend des vidéos et des affiches qui présenteront aux patients des scénarios de la vie quotidienne où on voit bien que trop, c’est comme pas assez, et qui expliquent que le même principe s’applique à la médecine.

Participez à cette campagne : téléchargez le matériel ci-dessous, présentez les vidéos sur les écrans de votre salle d’attente et posez les affiches sur vos murs.

Vidéos pour la salle d’attente 

Affiches pour la salle d’attente 

    

Affiche pour la salle d’examen ou la salle d’attente

Vous pourriez également être intéressé par :

Ressources pour les patients : 

Perspectives :